Quatorze ans. C’est le nombre d’années que la Maison des Leaders a occupé un local du Gesù, à Montréal, pour tenir ses rencontres. En juillet dernier, la Maison a déménagé ses pénates à quelques pas du pont Jacques-Cartier, dans un appartement loué. Non meublé.

 

Afin d’être en cohérence avec les valeurs environnementales de la Maison, Rémi, qui aime créer des ambiances, a discerné qu’il s’amuserait à aménager le local « avec pas » de meubles neufs. « Je voulais un concept vintage, à faible coût et beau », raconte-t-il. Un élan du cœur donc, et du U-Haul ! Car pour acheter usagé, il faut éplucher les petites annonces, écrire aux vendeurs, et surtout - contrairement à l’achat de meubles neufs -, aller chercher la marchandise, peu importe où elle se trouve. Entre Montréal, Sainte-Martine, Québec et Saguenay, Mireille Roy et Rémi en ont ri un coup, en plus de manger beaucoup de sandwichs « pas de croûtes ».

 

« On s’entend-tu que c’est le concept le plus inefficace qui soit que de fouiller les petites annonces et de faire le tour d’une partie du Québec, dit Rémi en riant. Tout le monde nous disait à Mireille et moi : “ Commandez des meubles neufs sur le web, vous avez bien d’autres choses à faire que de perdre votre temps sur Kijiji ”. On a gardé le cap, enfilé nos casquettes et suivi notre autorité intérieure. »

 

Leur intuition était juste. Cette virée épique d’un mois leur a fait vivre des rencontres inoubliables. Entre des grands-mères et des petits-enfants qui vendaient une succession, un jeune qui se débarrassait de chaises du salon funéraire de son père et un ancien gestionnaire de Radio-Canada qui se départissait d’un long banc de bois, Mireille et Rémi ont été touchés, surpris, émus. « Une dame d’environ 90 ans chez qui j’allais chercher un banc pour la cuisine me raconte que son mari est décédé, que sa fille ne lui parle plus… elle pleure. Je lui demande si elle aime lire. Je vais chercher dans le véhicule La chaise rouge devant le fleuve. Elle lit le quatrième de couverture et me demande : “ Vous êtes vrai ou vous êtes un ange ? ”. Le propos du livre résonnait très fort pour elle. J’étais tellement ému », avoue Rémi.

 

Vous serez certes d’accord. Quand on entre au 1910, rue Plessis à Montréal, il se passe quelque chose. On s’y sent bien. L’énergie des personnes qui ont relaté l’histoire des meubles qu’elles vendaient, elle est là, avec nous. Si la Maison des Leaders avait été meublée en neuf, nous n’aurions pas ressenti la même chose. De plus, il semble que plusieurs leaders ont été inspirés (certains ont d’ailleurs contribué en apportant de la vieille vaisselle), et se disent qu’ils feront la même chose pour leur chalet ou le nouvel appartement de leur enfant.

 

« Au final, l’aventure vécue vaut dix fois ce qu’on aurait gagné en efficacité en achetant neuf sur internet, explique Rémi. À vouloir être trop efficace, on perd des possibles, des instants lumineux, qui à leur tour engendrent l’abondance. Mireille m’a même avoué que c’était sa plus belle semaine de vacances de l’été. Car oui, nous étions en vacances quand nous avons dû déménager ! Ça ne faisait pas tant notre affaire, mais on s’est dit : “ Au moins on a du temps. En saison régulière, l’horaire ne nous l’aurait pas permis “. Comme quoi tout est dans la posture mentale ».
 

Et comme à la Maison des Leaders nous sommes en chemin, que nous ne sommes ni parfaits ni dogmatiques, l’ameublement extérieur de la terrasse, lui, a été acheté neuf et livré, par manque de temps !

QUÉBEC
53, rue d’Auteuil, bureau 7
Québec (Québec)  
G1R 4C2

MONTRÉAL
1910, rue Plessis
Montréal (Québec)  H2L 2Y2

  • Page Facebook - Maison des Leaders
  • Réseau LinkedIn - Maison des Leaders
  • YouTube - Maison des Leaders

© 2017 — La Maison des leaders — Québec et Montréal